Comment se sentir prête pour l’aventure ?

Dans quelques semaines, nous vous retrouverons sur les terres du Maroc pour la 7ème édition 2021 du Trek des Gazelles. Il est temps de vous préparer à cette belle aventure !

SE SENTIR PRÊTE

Depuis notre « journal du Trek » où la team TDG vous liste quelques conseils ainsi que sur les fiches techniques qui vous ont été transmises par email lors de votre inscription, nous vous invitons à consulter les conseils de l’équipe sportive TDG pour préparer votre corps et vos bagages à l’aventure !

Alors maintenant vous devriez pouvoir dire ” je suis prête”.
Ce n’est pourtant pas toujours si simple. Essayons de comprendre pourquoi.

Cocher toutes les cases de la liste de préparatif est une chose ; mais être prête signifie avant tout se sentir prête. C’est à dire être dans un état mental où les pensées qui suscitent l’appréhension, l’anxiété ou l’inquiétude sont dissipées au profit d’un sentiment intérieur de confiance et de quiétude.

Lorsqu’un sentiment d’inquiétude plus ou moins conscient existe en nous, un terrible volume de « calcul » apparait dans notre mental : évaluation, comparaison, prévision et probabilité. A cause de ces « calculs » tout parait emmêlé. C’est pourquoi tous les guides spirituels nous invitent toujours à observer ce qui se passe dans notre mental car ce qui s’y trouve n’est que le miroir de ce que nous percevons de la réalité et notre perception n’est que partielle. C’est un peu comme quand on marche le soir dans une rue mal éclairée, certaines sont inquiètes, d’autres pas, car en fait c’est la façon dont nous traitons intérieurement ce qu’on ne voit pas qui va provoquer ou pas ces « calculs » dans notre mental et le sentiment d’inquiétude. En fait, il n’y a pas de lien entre réalité et inquiétude. Tout est dans la tête !

La science confirme aujourd’hui ce que les traditions spirituelles ancestrales ont toujours enseigné :

Ce qui se passe dans notre mental, se passe dans notre corps et réciproquement. Seul celui qui est à l’aise, est capable d’une activité intense et sereine. Ne pas être à l’aise n’est-il pas ce qu’on appelle un mal-aise ?

COMMENT SORTIR DE CE CHAOS ET RETROUVER L’AISE INTÉRIEURE ?

Offrez à votre corps du confort intérieur pour qu’il fonctionne au mieux de ses capacités. Privilégiez une alimentation qui va lui apporter le maximum d’énergie tout en utilisant le minimum d’énergie pour être digérée. Simplifiez le contenu de vos repas, évitez la nourriture transformée, favorisez les aliments naturels, frais, de saison. Car la nature a comme seule objectif de perpétuer la vie.

Marchez tous les jours, consciemment, sans préoccupation dans la tête ni casque sur les oreilles. Portez votre attention sur votre respiration et synchronisez-la avec vos pas. Recherchez la globalité des mouvements de votre corps, le déplacement de vos pieds, le balancement de vos bras, tout avance en même temps.

Partir faire le trek n’est pas une chose de plus à gérer dans votre emploi du temps, c’est un cadeau que la vie vous offre et une pause que ceux qui vous entourent vous accordent. Prenez le temps de cultiver ce sentiment de gratitude et de l’exprimer.

Focalisez votre attention sur la joie intérieure qui s’éveille en vous à l’idée de partir en voyage et prenez consciences des opportunités de découverte, de rencontre & de partage qui vont s’offrir à vous.
Débranchez-vous des réseaux d’information qui polluent notre cerveau d’infos alarmistes et anxiogènes. Avec ce temps gagné, méditez quelques minutes par jour afin de visualiser votre expérience du trek comme vous avez envie qu’elle se passe.

Relisez les retours d’expérience que les Gazelles ont partagés sur le site trekdesgazelles pour vous inspirer et rêver. L’équipe qui vous accompagne s’occupe du reste ! A très bientôt


Marie, professeur de Hatha Yoga du TDG

Meilleurs souvenirs T.D.G. en photos des éditions Désert, Mer et Montagne.NEWSLETTER